CRUROPLASTIE

Présentation

Vous ressentez un relâchement cutané disgracieux et/ou un excédent de graisse au niveau de vos cuisses ? Des solutions existent pour y remédier. Une intervention de chirurgie réparatrice appelée cruroplastie ou lifting de la face interne des cuisses peut être envisagée pour retrouver la tonicité perdue et un galbe harmonieux.

Cette intervention vous permettra de vaincre vos complexes et de retrouver confiance en vous.

Les causes

Les cuisses sont particulièrement sensibles aux variations de poids et au vieillissement car les fibres élastiques de la peau à ce niveau sont fragiles. Une fois relâchés, les tissus ont du mal à se raffermir seuls, et ce malgré la pratique d’une activité physique régulière.

Cette situation concerne essentiellement les personnes ayant perdues beaucoup de poids, suite à un régime ou à une intervention de chirurgie bariatrique comme une sleeve gastrectomie ou un bypass.

Comment se passe l’intervention

L’intervention se déroule en 4 étapes :

L’intervention se déroule
en 4 étapes :

  1. Infiltration anesthésiante des faces antérieure et interne des cuisses et de la face interne des genoux
  2. Liposuccion des cuisses pour réduire le volume graisseux et les sculpter.
  3. Résection de l’excédent de peau
  4. Suture par des fils résorbables

conditions de prise en charge

Votre chirurgien esthétique vous reçoit sur Paris en consultation pour étudier vos besoins et vous proposer une solution personnalisée. Il vous proposera l’intervention de chirurgie des cuisses adaptée à votre morphologie.
Deux techniques existent :

  • Avec incision longitudinale le long de la face interne des cuisses.
  • Avec incision horizontale dans le pli de l’aisne.

Dans les cas de relachements cutanés très importants, les deux techniques peuvent être associées pour obtenir un résultat optimal.

les suites operatoires

R

Apparition d’ecchymoses et d’œdèmes qui s’estomperont dans les 15 jours suivant l’intervention

R

Douleurs légères pouvant être soulagées par des antalgiques

R

Douche conseillée dès le lendemain

R

Port du bas de bas de contention

R

Anticoagulation préventive par Lovenox

R

Soins infirmiers quotidiens jusqu’à la cicatrisation complète

informations a savoir

Durée:
1h30

Hospitalisation
1 nuit

Générale

Résultat
Immédiat qui devient
définitif à 3 mois

A partir de 2500 €
(*A partir de
1000 €)

Convalescence
2 Semaines

pré-opératoire

R

Examen clinique par votre chirurgien plasticien qui déterminera le type d’intervention le plus approprié

R

Prise de photographies

R

Arrêter le tabac un mois avant l’intervention et jusqu’à 15 jours après la chirurgie.

R

Ne pas prendre d’aspirine ni d’anti-inflammatoire dans les 10 jours précédant l’intervention.

R

Suivre le protocole établi par votre chirurgien plasticien pour mieux préparer votre peau à une cicatrisation optimale (vitamine C, Arnica, Fer…)

post-opératoire

R

Eviter tout mouvement d’étirement brutal pendant la période de cicatrisation.

R

La durée de l’arrêt de travail variera selon la nature de l’activité professionnelle.

R

Reprise progressive de l’activité sportive 3 semaines après l’intervention.

R

Port d’une gaine pendant 1 mois

R

Pas d’exposition des cicatrices au soleil pendant 6 mois

R

Stabilité du poids pour maintenir le résultat esthétique

R

Certains soins peuvent favoriser la cicatrisation : application de crème, massage des cicatrices, drainage lymphatique… Ces conseils vous seront fournis par votre chirurgien plasticien au cours des visites des contrôles

AUTRES INTERVENTIONS

Posez vos questions

Agathe
Bonjour Dr SUFFEE,
Est-il possible d'associer lors d'une même intervention une plastie abdominale et un lifting des seins ?

Réponse :
Bonjour Agathe,
Cela dépend des gestes opératoires pratiqués sur chacune des interventions. Nous pourrons voir ensemble lors d'une consultation pour savoir si les interventions peuvent être réalisées conjointement.

 

Jean-François
Bonjour Dr. Tabrez SUFFEE,
J'ai une calvitie débutante. Que pouvez-vous me proposer pour y remédier ?

Réponse :
Bonjour Jean-François,
Il existe plusieurs solutions pour ralentir la chute (mésotherapie, mésogreffe par Rigenera, LED,..) ou la greffe capillaire par la technique FUE si l'alopécie est définitive. Nous pourrons étudier ensemble votre cas lors d'une consultation.

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

SUIVEZ-NOUS SUR

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

[mailpoet_form id="1"]

SUIVEZ-NOUS SUR